Blogue, Planification, Ralentir, Yoga

Plan stratégique pour améliorer votre qualité de vie

par Valérie Lancup

La semaine dernière, je vous proposais de faire un bilan de mi-année, si ce n’est pas fait, c’est peut-être parce que vous ne savez pas comment vous y prendre ou encore, vous n’aviez pas fait de liste de souhaits au début de l’année. Vous vous dites que de toute manière, ça ne sert à rien, que personne ne passe vraiment à l’action.

Il est vrai que la majorité des gens ne réussissent pas à maintenir leurs bonnes résolutions du Nouvel An. 22 % échouent après une seule semaine, 40 % après un mois, 50 % après trois mois, 60 % après six mois et 81 % après 2 ans.

J’ai entrepris une grande transition de vie il y a maintenant 2 ans et demi, je fais donc partie du 20 % et j’en suis très fière.

Aimeriez-vous être dans le 20 % qui réussit, qui arrive à transformer leur vie, à effectuer des transitions et à passer à l’action ?

Avoir un plan stratégique pour améliorer sa vie, c’est possible, car les entreprises qui ont du succès font des plans stratégiques, les sportifs de haut niveau ont des plans stratégiques eux aussi. Alors, pourquoi ne prendriez-vous pas la peine d’en faire un pour améliorer votre qualité de vie, réduire votre stress et effectuer une transition vers un quotidien qui vous ressemble plus ?

  • Vous visez peut-être un meilleur emploi ?
  • Vous aimeriez améliorer votre santé, vous dépasser sur le plan physique ?
  • Vous souhaitez trouver l’amour ?
  • Vous rêvez de voyager, d’améliorer vos finances ?

Faire un plan stratégique pour faire une transition positive dans sa vie, c’est un aspect important de votre succès.

Avant de poursuivre, je vais tout de suite vous expliquer le lien avec le yoga. J’enseigne le viniyoga, la philosophie derrière, c’est de partir de là où l’on est. Le but est de progresser de s’améliorer. Si on veut progresser, sur le tapis comme dans la vie, on doit savoir d’où on part et savoir où on veut se rendre. Je ne le répéterai jamais assez, ce que vous appliquez sur votre tapis, vous le reproduisez dans votre vie, c’est de cette façon que j’aide les femmes actives et certains hommes courageux à faire.

Alors revenons au  plan stratégique, il prend naissance avec un bilan de fin d’année ou de mi- année, comme celui de la semaine dernière. Ensuite, on prend les décisions qui s’imposent.

  1. Évaluer précisément notre vie dans son ensemble.
  2. Déterminer notre mission de vie, nos valeurs et la vision que l’on a pour notre bien-être.
  3. Déterminer nos forces, nos faiblesses, ce qui est possible de faire et ce qui pourrait nous bloquer.
  4. Déterminer nos stratégies.
  5. Établir un plan d’action.
  6. Évaluer qui peut nous supporter.
  7. Établir des critères d’évaluation de nos progrès.

Vous pouvez effectuer cet exercice seule ou encore demander de l’aide à des personnes proches de vous. Mais vous savez, les entreprises qui ont du succès, elles demandent de l’aide. Les plus grands dirigeants d’entreprises ne font pas tout, tout seul, ils demandent de l’aide. Ils questionnent, obtiennent un regard extérieur, c’est plus facile de voir clair par la suite.

Pour réaliser la vie que l’on souhaite vraiment, il est très important de se faire supporter. Ainsi, les progrès ont plus de chances d’être au rendez-vous. De plus, vous sauverez du temps et vous aurez quelqu’un pour vous relever en période de découragement.

À quoi ça sert de faire un plan stratégique et d’avoir une personne sur qui compter pour nous guider et nous faire avancer plus rapidement ?

Ça sert à :

  1. Préparer vos activités en fonction de votre motivation, de votre temps et d’où vous partez.
  2. Repérer vos forces, vos faiblesses, ce qui est possible, et ce qui vous bloque.
  3. Formuler vos stratégies gagnantes pour persévérer.
  4. Appliquer vos stratégies.
  5. Activer vos sources de support externes et internes.
  6. Suivre vos progrès et vous encourager.
  7. Évaluer vos avancements.

Lorsqu’on prend des résolutions, qu’on émet des désirs pour être moins stressée, être plus calme, bouger plus, apprendre à lâcher prise, s’accorder plus de temps et qu’on y va à tâtons, en espérant être inspirée au quotidien, on se retrouve dans la même situation que l’année précédente, 6 ou 12 mois plus tard.

Prendre soin de soi, de sa santé, de sa vie, ça demande un plan et je sais que plusieurs d’entre vous ont essayé de passer à l’action, mais rapidement, ça devenait trop lourd, vous vous sentiez submergée… et c’était le début des excuses : pas le temps, pas d’argent, trop fatiguée… Et c’est à ce moment-là que vous n’êtes plus efficace et détendue.

Je vous invite donc à effectuer cette réflexion et si vous vous sentez vraiment prête à passer à l’action et à persévérer, pour faire partie du 20 % qui réussit, demandez votre appel Zen, au valbonvent.com, et je verrai avec vous quelle serait votre première action importante.

Laisser un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image