Blogue, Inspiration, Motivation, Processus de transformation, Réflexion, Rêves

Perte de poids… Suis-je plus heureuse?

Comment continuer d’avancer et tenir nos engagements lorsque la motivation du départ s’est essouflée? En s’entourant de mentors positifs, d’une équipe de gens qui croient en nous et qui nous ramènera à notre pourquoi de base. Un coach est le gardien de tes rêves, de tes objectifs et est là pour te guider à essayer d’autres avenues quand celles que tu empruntes ne fonctionnent pas.

J’étais sur sur un plateau depuis quelques semaines. Avec Coach Marc-André Seers, nous avons établi un plan d’action. Est-ce que je l’ai suivi à la lettre ? Je dirais à 80%. Et c’est ce qu’il m’a conseillé de faire pour éviter le découragement, la frustration et l’impression de suivre un régime militaire. Je m’étais donné comme objectif de perdre 15 livres en 3 mois. Un objectif fort réaliste. Je m’y suis engagée à fond, j’y ai cru. J’achève mon 2e mois sur 3. Je suis à 1,4 livres d’atteindre mon objectif. Vais-je arrêter là et me la couler douce le dernier mois? Non. Je vais réajuster 🙂 Car cet objectif me mène à un prochain.

C’était un challenge pour moi de défaire des nouvelles habitudes ancrées surtout qu’elles étaient somme toutes bonnes.

Avez-vous des objectifs qui vous donnent des papillons dans le ventre et qui vous motivent à avancer? Depuis longtemps, j’ai ce rêve de perdre la moitié (je ne garde que le meilleur !) de moi-même. Mais perdre 157,5 livres, on ne fait pas ça en quelques semaines. Pour conserver mon focus: un repas à la fois, une décision santé à la fois. Je ne peux pas contrôler mon passé. Demain est rempli d’incertitudes. Je fais toujours de mon mieux dans le moment présent et je prends la meilleure option qui m’est offerte à tout coup. Est-ce toujours parfait? Non. Mais je garde mon esprit positif en position de choix, de décision, de pouvoir. Je suis la seule responsable de ma santé, de ma vie, de mes rêves, de mes objectifs. Les gens autour ne m’encouragent pas ou pire essaient de m’influencer (Ce n’est pas grave une fois de temps en temps!!! Ça compte pas à soir. Come on! Tu peux bien te gâter!! Ça vous dit quelque chose?) Ça leur appartient. Ils sont en train de décrire ce qu’ils pensent d’eux-mêmes et inconsciemment aimeraient bien ça changer mais ne sont pas sûrs que c’est possible. Et si nous leur montrions que c’est possible?

L’idée, c’est de visualiser le portrait global, le rêve, l’accomplissement. Puis, de décortiquer en plusieurs micro-objectifs. Mon truc? J’y vais 5 livres à la fois. Et à chaque fois que mon application Fitbit m’envoie de feux d’artifices pour me féliciter de mon accomplissement, je suis comme une petite fille le jour de Noël ! Je suis fière de moi. C’est ce qui me maintient dans un mode positif, qui me donne envie de continuer.

Dans 12,8 livres, je serai la moitié de celle que j’étais en janvier 2015. Incroyable, n’est-ce pas? Moi-même je me pince encore 🙂 Et cette moitié est sans aucun doute celle que j’ai choisi de conserver. Celle que j’ai améliorée. Celle que j’ai créée. J’ai pris du pouvoir sur ma vie. Je me suis mise de l’avant. J’ai redéfini mes priorités. Je jongle avec le quotidien en me les rappelant. Ma vie est loin d’être parfaite. Je ne suis pas plus heureuse parce que je suis plus mince. Ça ne fonctionne pas comme ça.

Je suis plus heureuse parce que j’ai travaillé énormément sur moi, sur mes pensées, sur mes croyances, sur mes comportements, sur mon estime de moi, sur ma confiance en ma capacité de réussir, sur celle que je suis et celle que je veux devenir. La perte de poids a été la conséquence positive et logique de cette nouvelle moi en construction.

Engagement, persévérance et constance. Voilà mes 3 mots clés.

C’est ça prendre du pouvoir sur ma vie.

2 Comments

  • Reply

    Diminique Quintal

    juin 29, 2016

    Plus heureuse aujourd’hui? Oui, c’est certain. Plus heureuse à long terme? J’en doute. Lorsque le chiffre sur la balance, lorsque la mesure de la taille, lorsque la liste des aliments ingurgités fera place à d’autres défis personnels, le poids XYZ sera plus guère qu’un souvenir. Les nouvelles saines habitudes de vie aquises, elles, seront maîtresse de ton bonheur. Elles continueront à te donner l’énergie pour entrer avec passion dans de nouveaux challenges. Elles seront toujours là pour te rappeller combien prendre soin de soi est une priorité. On met des fortunes dans nos voitures, nos maisons, nos garde robes… Rien qui ne permet de vivre plus longtemps avec une qualité de vie du tonnerre… Une perte de poids change la personne. Sa vision, sa façon de « relationner » avec la nourriture et avec soi-même. Elle ne conduit pas au bonheur… L’être qui naît de cette évolution lui, fini par
    Comprendre que le bonheur c’est lui meme qui le cree!!

    Je te félicite! J’ai lu ton parcours y’a quelques temps… J’ai eu le meme y’a maintenant 8 ans. Mon poids aujourd’hui n’est plus qu’un chiffre permis tant d’autres, mais la fille qui est né de ce changement, elle, je l’aime dans sa totalité. Mon poids n’est plus une préoccupation comme il l’a jadis été… Etre heureuse… Ca c’est mon nouveau mantra!!!

    Bon succès pour ces petites dernières livres qui te permettront de dire « Mission accomplie »!!!

    • Reply

      Melanie

      juin 29, 2016

      J’adore ce que tu écris, il va dans ma lignée de pensée! C’est une transformation globale bien au-delà d’une question de chiffres sur la balance. Merci de ton commentaire ❤️

Laisser un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image