Blogue, Inspiration, Motivation, Organisation, Planification, Processus de transformation, Réflexion

Comment garder le focus dans sa perte de poids? Ce qui fonctionne pour moi…

On jase là… depuis le 12 janvier, j’ai perdu 44 livres. Wow! j’en reviens pas moi-même. J’ai changé quatre fois de dizaines… Je ne suis pas encore super à l’aise de divulguer mon poids de départ. Ça viendra… avec des photos de métamorphose sûrement. Comment je tiens le cap? Je vous dévoile mes essentiels à la motivation:

  1. Un frigo bien rempli de fruits et légumes… et surtout bien organisé.
  2. Un Intelli-Vap pour la cuisson santé, sans gras ajouté!
  3. Un plan d’entraînement adapté à mes besoins
    Pas envie d’aller au gym ni 20 000$ à investir dans un gym maison. L’entraînement adapté à ce que j’ai à la maison que me propose mon coach Marc-André convient parfaitement à mon désir de bouger efficacement!
  4. Sortir de ma zone de confort
    J’ai commencé à marcher, moi qui a toujours trouvé ça inutile de marcher sans destination finale, marcher pour marcher, genre. Et là, j’ai ajouté à mon horaire des randonnées à vélo. Ça devait faire 10 ans que je n’avais pas enfourché une bicyclette! Ouf. Quelques ajustements à faire sur mon nouveau vélo. Mais je suis bien contente d’avoir parcouru 7,5 km en 30 minutes à ma première sortie. Je sens déjà que mon été sera bien rempli!
  5. Une attitude positive et un mental béton
    Tout est une question de choix. Je ne veux pas me dire que je n’ai pas droit à tel aliment ou que je me prive de quoique ce soit. Non. La rebelle que je suis fuit les privations, les contraintes, le manque de liberté. Je préfère penser que j’offre le meilleur carburant qui soit à mon véhicule corporel. C’est sûr que je suis confrontée à des choix quotidiens. J’ai toujours été une bébitte à sucre. Difficile pour moi de ne pas terminer un repas avec un dessert. Mais je trouve des alternatives : yogourt grec, fruits, un morceau de chocolat noir à de très rares occasions.
  6. S’inspirer
    Lecture, développement personnel, recherches de citations positives sur internet (Pinterest par exemple), conférences, toutes les occasions sont bonnes pour renforcer notre mental et garder le focus.
  7. Éloigner les irritants et le négatif Concentrez-vous sur ce qui compte vraiment. Que ce soit les aliments inutiles et tentants dans votre garde-manger ou des relations qui vous drainent plus d’énergie qu’elles ne vous procurent de bienfait, out! La question n’est pas de devenir égoïste mais plutôt de vous protéger, d’aseptiser votre environnement. Plus nous pensons positivement, plus nous attirons du positif.À ce titre, j’ai écrit un statut Facebook dernièrement qui a attiré beaucoup l’attention. Je vous le retranscris ici.
    « J’ai commencé à masquer tout ce qui est négatif, déplaisant et contenant de la méchanceté inutile sur mon Facebook. Je n’en peux plus de lire à tout vent des commentaires sur tout, des préjugés gros comme le bras et de la méchanceté gratuite. Est-ce que je suis en train de nier que ça existe? Peut-être. Peut-être que non. Je me protège, ça me met trop en colère et je n’ai certes pas besoin de ça dans ma vie. Alors qu’on se le dise, si vous souhaitez que je vous lise, soyez positifs, gentils, plein de compliments pour vos prochains et ensoleillés! La plupart de mes lectures et conférences auxquelles je participe sont unanimes: éloignez-vous du négatif qui vous pourrit la vie et vous tire vers le bas. Je l’applique. Mon Facebook est déjà plus léger. »
  8. Faites de votre mental votre allié
    Ne vous laissez pas influencer par votre entourage qui a de la difficulté à s’adapter à vos changements d’attitude et choix santé. Ne doutez pas de vous lorsqu’on vous encourage à tricher… « Ce n’est pas si grave ». Soyez même plus forts que votre propre mental lorsqu’il vous supplie de rester au lit le matin… « Bah… je m’entraînerai demain, une fois n’est pas coutume ». Faites-le, c’est tout. N’analysez rien. Agissez. Plus vous bougerez, mieux vous vous alimenterez et mieux vous vous sentirez. Rien de sorcier mais tellement difficile à suivre. Tout est contre nous. De tout ça, j’en retire une plus grande confiance en moi et en l’affirmation de mes choix. Lorsque les autres me remercient de leur permettre d’affirmer aussi leurs propres choix, je réalise que je suis sur la bonne voie.

2 Comments

  • Reply

    Ginette

    janvier 19, 2016

    j’ai 65 ans et j’ai fait beaucoup d’entraînement en gym jusqu’à 60 ans mais
    maintenant j’ai beaucoup de difficulté avec mes articulations alors j’ai cessé l’entraînement et j’ai prise beaucoup de poids et je n’ai plus de motivation à faire de l’exercice et de changer mon alimentation. Avant j’étais au régime au moins une fois par année mais maintenant je ne peux tenir qu’ environ deux semaines puis je cesse. je me suis acheté de nouveaux livres de recettes santé et j’ai aussi les livres de Chantal Lacroix et plusieurs autres du même genre mais je ne tiens pas longtemps

    • Reply

      admin

      février 20, 2016

      Quel est votre objectif Ginette? Pourquoi avez-vous envie de changer votre état présent pour votre état désiré? Tout part d’un « pourquoi » profond, c’est la clé du succès. Savoir pourquoi on le fait et le vivre intensément nous aider à durer une fois la motivation du départ diminuée…

Laisser un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image