Browse Category by Blogue
Blogue, Développement personnel, Habitudes de vie, Inspiration, Motivation, Processus de transformation, Ralentir, Réflexion

Renaissance, 4 ans plus tard!

4 ans aujourd’hui !

Si vous saviez le temps que ça m’a pris de monter sur ce muret! ouf!

Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Cela fait 4 ans aujourd’hui que j’ai entrepris officiellement ma transformation santé. Je dis officiellement car j’avais auparavant déjà amorcé une démarche par la lecture de plusieurs livres de croissance personnelle, certaines formations et coachings. J’avais alors pris conscience que mon corps ne « fittait » plus avec la femme que je souhaitais devenir. Il était un frein pour m’aider à accomplir mes rêves, mes désirs, mes aspirations. Quels étaient-ils ? Tout ce qu’il y a de plus simple : jouer avec mes enfants, faire du sport avec eux, voyager sans devoir demander de ceinture supplémentaire en avion, marcher des heures sans revenir les pieds et les cuisses en sang, accomplir mes tâches quotidiennes sans arriver le soir épuisée, faire de la place pour ce qui compte vraiment…

Mes premiers poids libres! hihi


Au fil des semaines et des mois, j’ai mis en application les conseils de mon coach Marc-André Seers de Po9 – Coach Marc-André Seers. Si vous voyiez mon graphique de perte de poids, vous verriez que ça n’a pas été une ligne descendante facile tout le temps. J’ai connu des hauts, des bas et surtout d’innombrables remises en question. La « game » s’est surtout jouée entre mes deux oreilles. C’est là que le travail doit être fait à mon avis. Pour la nutrition et l’entraînement, on choisit un modèle qui nous convient et on l’applique. Avec constance, discipline et adhérence. Et beaucoup de persévérance. Y’a rien de magique, rien. Pas de petite pilule ou de poudre miracle. Que des choix au quotidien et ces choix sont pris lorsque l’on sait POURQUOI on le fait. C’est ce pourquoi qui nous garde axés sur l’objectif, qui nous ramène lorsque c’est plus dur, qui fait qu’on n’arrête pas quand la balance ne change pas même après un mois.

J’essayais de prendre en photo ma fille qui participait à une course scolaire.
Impossible de la rattraper. Crédit photo : Isabelle Turcotte

C’est ce pourquoi qui fait qu’on continue après tant d’années et qui amène un mode de vie plus en accord avec la personne que l’on désire réellement être, pas un calque dicté par la société. Chacune des 150 livres éliminées représentent un choix, une décision, un engagement. J’ai remis en question mon horaire de fou. J’ai laissé tomber l’inutile. J’ai épuré ma vie, ma maison, mon quotidien. Je ne vis plus à cent mille à l’heure. J’aspire au calme, à la légèreté, à la liberté.

crédit photo: Magazine L’Éclat | Valérie Sangin

Je me suis mise à la méditation. Comme je voyais les immenses bienfaits sur ma santé globale, j’ai choisi de suivre une formation professorale pour enseigner la méditation pleine conscience. Et ça été le début d’un nouveau chapitre de ma vie. Après avoir éliminé mon poids en trop, après avoir désencombré au moins 60% du matériel de la maison, je me suis demandé quelle serait la prochaine étape. La réponse était claire: partager tout ce vécu à ceux et celles désireux de simplifier leur mode de vie pour agir davantage en cohérence avec leurs valeurs et priorités.

Crédit photo: Vêtements Mandala

Ainsi, j’ai mis fin à mon entreprise Tupperware après près de 8 ans et j’ai décidé de me concentrer sur mes futurs projets mieux-être. Je crée des bracelets d’intention, je prévois mettre sur pied différents ateliers au courant de l’année. D’ailleurs, ça commence par un atelier de visualisation (il reste quelques places!). Je prévois terminer mon livre et qui sait, le publier en 2019? Aussi, je pars sous peu faire une formation intensive d’enseignement du yoga!

Crédit photo: Vêtements Mandala

Ce processus santé m’aura permis d’accroître ma confiance en ma capacité de réussir mes projets et m’aura aidé à me reconnecter peu à peu à ma féminité (je n’aurais jamais osé poser en leggings pour une compagnie de vêtements auparavant! Merci Vêtements Mandala pour cette incroyable opportunité!).

Comme je le dis souvent, la perte de poids n’est que le résultat visible de tout ce qui a été transformé intérieurement, de tous ces boulets inutiles que j’ai laissé tomber au fur et à mesure, de tous ces pardons et deuils que j’ai faits, de toute cette bienveillance que je me suis offerte. J’ose dire aujourd’hui que je m’aime plus qu’hier et encore moins que demain. Ça n’a rien de prétentieux. Simplement un déclaration officielle à la femme que je souhaitais devenir lorsque j’ai entrepris ce cheminement. Je pense bien humblement que j’y suis presque. Car bien sûr, la perfection n’existe pas. Je traîne encore des peaux molles, j’ai encore de bonnes hanches, cuisses et fesses. So what ? Est-ce que j’arrive à marcher des heures sans avoir les pieds et les cuisses en sang ? Oui! Est-ce que je peux faire du sport avec mon mari et mes enfants? Oui! Est-ce que je peux voyager sans demander d’extension de ceinture? Oui!

Nous verrons bien ce que l’avenir m’apportera. Pour le reste, j’accueille ma nouvelle vie les bras ouverts et je suis immensément fière du chemin parcouru!

Crédit photo: Vêtements Mandala
Ambassadrice, Blogue, Habitudes de vie, Organisation, Planification, Produits coup de coeur

[Unboxing] Agenda et calendrier 2019 | Ma Voix Ta Voie

(À savoir: Cet article contient des produits affiliés. Je reçois une petite rétribution lorsque vous vous procurez ces produits. Ceci dit, je ne me suis jamais perçue comme une vendeuse… oui oui, je vous le jure! Je vous propose des produits coup de cœur et je vous explique pourquoi ils font la différence dans ma vie. Je m’assure d’être 100% convaincue et totalement honnête avant de vous les partager. Merci!)

Découvrez avec moi ces magnifiques outils d’organisation proposés par Ma Voix ta Voie !! 

D’abord ma vidéo « unboxing » puis le lien pour vous les procurer! 

 

Pour vous les procurer, par ici Vous n’avez qu’à cliquer sur la photo et vous serez redirigés vers la boutique de Ma Voix ta Voie.

 

Blogue, Épuration, Organisation

Alléger son espace de vie | Le hall d’entrée

Bon matin ! J’ai l’intention de vous partager une série d’articles sur le désencombrement dans les prochaines semaines. Mon amie Isabelle a gentiment accepté d’être ma cobaye pour documenter un processus d’épuration de maison. J’aurais aimé avoir cette merveilleuse idée de le faire chez moi ! 

Elle me suit depuis plusieurs semaines et m’a souvent fait part de son désir d’alléger sa vie, son environnement. Il y a quelques jours, lorsqu’elle m’a envoyé des photos de paires de souliers qu’elle avait à donner (elle porte la même pointure que ma grande fille), j’ai senti son besoin de passer à l’action. Maman monoparentale de deux beaux ados, elle a tellement plus à faire que de ranger sa maison tout le temps! Les rénovations de son sous-sol lors des derniers mois ont rapidement pris le dessus sur le reste et elle s’est trouvée vite submergée par tout ce matériel, elle qui aimerait que ce soit plus facile de tout ranger en sachant quoi mettre à quel endroit. 

Elle m’a même confié que ses amies savaient si elle allait bien « simplement en regardant si son tiroir de bas et de sous-vêtements était bien rangé ». Alors mon but ultime: l’aider à retrouver ce sentiment de quiétude en entrant chez elle, qu’elle retrouve le goût d’y inviter des gens sans s’inquiéter de devoir passer la journée à faire le ménage. Bref, qu’elle retrouve sa maison, pas un entrepôt. 😉 

Après avoir fait la liste de ses objectifs, nous avons établi que l’une de ses pièces prioritaires serait le hall d’entrée. C’est le premier endroit que l’on voit en entrant chez soi et donc celui qui a le potentiel d’activer notre stress ou à l’inverse, nous faire sentir apaisé dès que l’on ouvre la porte. 

Le hall d’entrée avant désencombrement
À noter ici qu’il y avait déjà une trentaine de paires de souliers qui avaient déjà été enlevées du lot.

Première étape, nous avons tout vidé l’espace pour le nettoyer et faire le tri des items.

Ensuite, nous avons fait le tri par catégories. Les souliers, les manteaux, les mitaines/tuques/foulards, les paniers de trucs divers, les ballons, etc. Nous avons fait différents sacs : à donner à des amis ou membres de la famille, à jeter, à repositionner ailleurs dans la maison ou dans le cabanon, à recycler. Beaucoup de vêtements trop petits seront réutilisés chez des amis ou membres de la famille. Les ballons et items sportifs ont été envoyés dans le cabanon pour l’été. 46 paires de souliers (!!!) ont été données parmi ses amies (elle avait lancé un message sur Facebook pour savoir qui portait la même pointure qu’elle). Les boîtes de souliers feront le tour par ordre de réponse et à la fin de la chaîne, celles qui n’auront pas trouvé preneur iront dans un comptoir d’Emaus ou autre comptoir du genre. 

Enfin, quand est venu le temps de remettre les vêtements et items dans la garde-robe, nous avons déterminé le nombre de chaussures qui devraient y entrer par membre de la famille (les plus utilisées), les autres ont trouvé le chemin des chambres respectives. Les manteaux ont été choisis avec soin, pour leur utilité, leur qualité et la possibilité d’être mis longtemps. Aucun doublon ici. Ainsi, ça allège la quantité d’items. Pour dégager les sols, des paniers suspendus compartimentés ont été accrochés. Isabelle souhaitait également pouvoir laisser des cintres vides pour les manteaux des visiteurs qui, avant, n’avaient aucunement la possibilité d’y suspendre leur manteau.

Fait à noter, les foulards, tuques et mitaines ont retrouvé leur place dans les paniers sur la tablette. Ils étaient dans un grand bac dans les escaliers du sous-sol (voir à droite dans la photo du départ). Ces paniers ne sont pas remplis à leur capacité maximale (un est vide!) Ils pourront servir pour les visiteurs éventuellement.

L’air de rien, nous y avons mis la journée et nos deux voitures ont été remplies d’items à redistribuer. Ainsi, aucune possibilité de retourner dans les boîtes ou les sacs pour « magasiner » dedans et changer d’avis… puis se retrouver encombré de nouveau trop rapidement! 

Prochaine étape, possiblement la chambre de bain, la salle de lavage ou sa chambre… à suivre! 🙂 

Blogue, Inspiration, Médias

Maître dans l’art de se réinventer | Entrevue pour le Magazine l’éClat

Ça été une belle surprise lorsque le matin même de ma conférence Libérez-vous des boulets inutiles présentée à Cuba pour le groupe Osez Propulser, j’ai reçu un message de Marie-Andrée Prévost, la propriétaire éditrice du Magazine l’éClat me demandant si j’acceptais d’être la tête d’affiche de l’édition de juin traitant de renouveau! Wow !!! Ouiiiiii 🙂 Ça été une très agréable expérience d’entrevue et de shooting photo. Merci à Myriam Delisle, journaliste et Valérie Sangin, photographe pour ce bel avant-midi!

Cliquez sur la photo pour lire l’entrevue ou voyez la revue complète plus bas.

 

Blogue, Créativité, Développement personnel, Inspiration, Réflexion

Faire de sa vie un chef-d’oeuvre ou l’art de se reconnecter à sa créativité…

Coucou! Fait un bout que je suis venue vous jaser! J’ai été pas mal présente sur Instagram et Facebook dernièrement et un peu moins ici. Je m’en excuse. Je n’ai pas vraiment de stratégie de publication officielle, je préfère me laisser guider par le feeling, par l’inspiration du moment. Souvent, ça se traduit en message rapide sur Instagram (qui est relié à ma page Facebook Santé et Simplicité). Ainsi, je rejoins déjà la plupart d’entre vous. 

Si c’est le cas, vous m’avez vue remettre de la couleur dans mes publications et ce n’était pas dans mon assiette comme à mon habitude depuis les trois dernière années. C’était plutôt des collages, de la peinture ou tout autre activité créative.

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’avant d’entreprendre mon processus de mise en forme, j’ai été très active sur les forums de scrapbooking. Mon avatar était Melasol, pour ceux qui s’en souviennent. J’ai adoré cette période de ma vie qui me permettait de souffler un peu de mon rôle de jeune maman et qui m’a amenée découvrir la photographie et le plaisir immense que j’avais de jouer avec les textures, les formes, les couleurs. 

Puis, un objectif de taille a pris toute la place dans ma vie, soit ma perte de poids et mon désir immense de travailler sur moi. J’ai laissé de côté les activités créatives pour un bout, mis à part les quelques tableaux de rêves à l’occasion et l’écriture de mon livre (qui s’achève, promis promis). Cet intérêt créatif n’était pas trop loin, mais je n’y portais pas attention… jusqu’à ce que mon amie Ghislaine Demers, présidente d’Osez Propulser me demande d’animer un atelier tableau de rêves pour le groupe Osez Réussir, puis un autre atelier créatif pour son week-end Oser Être ce que l’on désire. Ça y était, j’allais devoir me remettre dedans… On m’a chaudement recommandé la lecture du livre Créer le meilleur de soi de Manon Lavoie pour m’inspirer dans l’élaboration de ces ateliers. Je l’avais feuilleté à quelques occasions sans vraiment me décider à l’acheter car j’ai grandement diminué mes achats de livres par conviction minimaliste, mais je me suis laissée convaincre et j’ai entrepris ma lecture… avec un immense bonheur! 

Dès la lecture des premières pages, j’ai fait le tour de ma maison pour rassembler tous les items créatifs qui avaient survécu à ma grande épuration! J’avais suffisamment d’items pour m’amuser! Crayons, cahier, peinture et quelques embellissements de scrapbooking et c’était reparti… Depuis, j’ai créé pratiquement à tous les jours. Parfois, je n’ai que joué avec des couleurs, fait du doodling dans un cahier. Parfois, j’ai osé étaler de la peinture sur des canvas, chose que je n’avais jamais faite avant. 

Comme je disais à mes participants d’atelier la fin de semaine dernière, on n’a pas besoin d’être bon pour créer, ni d’avoir de talent. On a qu’à le faire, de passer de l’intellect au cœur, de laisser émerger ce qui monte et se contenter d’être et d’essayer… Et une fois qu’on a compris cela, on peut l’appliquer dans n’importe quelle sphère de notre vie. « Out » la perfection et le désir de performance. On s’en fout. On a simplement à être, à agir et on sera fier de l’avoir fait! Comme je dis souvent… « Casse-toi pas l’bécyk! 😉 

 

 

 

Ambassadrice, Blogue, Produits coup de coeur

À moi de moi avec amour… | Unboxing | Vêtements Mandala

J’aurai 41 ans le 17 février et je me suis fait deux beaux cadeaux « À moi de moi avec amour ». Entre autres, un bel ensemble d’huiles essentielles doTerra que j’ai bien hâte de tester et aussi quelques items pour compléter ma garde-robe d’entraînement et de yoga. Quoi de mieux que la compagnie de vêtements Mandala pour combler mes besoins? 

Depuis que je les ai découverts, j’assume le mou au quotidien car ce mou est chic et stylé! J’adore!! Je vous partage ici ma première expérience de « unboxing » comme disent si bien les youtubers. Sachez que si vous commandez sur le site de Vêtements Mandala, vous pouvez obtenir 15% d’escompte en entrant le mot MELANIE dans l’espace prévu aux codes promo. C’est chouette être ambassadrice et pouvoir vous faire profiter de ce rabais!! 

Blogue, Habitudes de vie, Mes Essentiels Tupperware, Organisation, Planification, Tupperware

Ma préparation de la semaine!

S’il y a une de mes routines qui me donne le plus de résultats dans l’atteinte de mes objectifs santé, c’est bien ma préparation de la semaine. Je suis loin d’être une bonne cuisinière. J’ai beau vendre de fabuleux outils de cuisine, ça ne vient pas avec un don de chef. Par contre, mes produits me permettent de me faciliter la tâche, de rendre le tout facile et agréable et je suis rapidement organisée pour la semaine.

Ma devise reste toujours : « on s’casse pas l’bécyk! » Ça veut dire qu’on cuisine des protéines, des légumes et des féculents de façon simple. On ne suit jamais de recettes à la maison. On invente selon ce qui se trouve dans le frigo et le garde-manger. Je m’assure d’avoir toujours sous la main des épices, de l’ail, des oignons, du sel rose d’Himalaya, du poivre en grains, du vinaigre balsamique 25 étoiles de la boutique Sous les Oliviers de Pincourt, de la moutarde au miel d’Épicure et de l’huile d’olive.

Certains cuisineront tous leurs repas de la semaine le dimanche. Cela permet de sauver un temps considérable au retour du travail et de mieux jongler avec les devoirs, les cours des enfants et les différents engagements. Pour notre part, nous achetons la viande surgelée sous vide, ce qui veut dire qu’elle est dégelée en moins de 20 minutes. Nous nous laissons des repas spontanés mais nous nous assurons de toujours conserver une belle variété de légumes dans nos Intelli-Frais pour accompagner notre protéine. 

Habituellement le dimanche, ma préparation de la semaine consiste principalement à cuire deux ou trois variétés de protéines pour mes dîners étant donné que je travaille à la maison. J’y vais pour des œufs cuits durs, du poulet, du tofu de façon générale. Ainsi, je les incorpore à une salade ou à une soupe selon l’inspiration du moment. 

J’aime faire cuire mes œufs dans l’Intelli-Multicuiseur car en moins de 14 minutes au micro-ondes, j’ai de 12 à 14 œufs cuits durs sans avoir eu à surveiller la cuisson. Ce produit permet également de cuire vapeur tous mes légumes, poissons, crustacés dans la partie qui était anciennement l’Intelli-Vap. Le récipient de base permet aussi de faire cuire les pâtes et le riz au micro-ondes. Ce produit ultra-polyvalent est l’un de mes chouchous. 

 

À partir de septembre jusqu’aux premières chaleurs d’été, il y a toujours une soupe aux légumes prête à être consommée dans mon frigo. Elle est habituellement composée des différents légumes qui s’y trouvent et je n’ai qu’à les passer au Rapido-Chef, ajouter du bouillon de poulet (idéalement maison), des épices salée du bas du fleuve, mettre le tout dans mon système de Superpo-Cuisson Tupper-Ondes et faire cuire le tout 25 minutes. Je m’assure que mes légumes soient encore Al Dente pour conserver toutes leurs propriétés! 

Véritable batterie de cuisine pour le micro-ondes, la Tupper-Ondes permet aussi de cuire un poulet BBQ en 30 minutes et il est bien croustillant à l’extérieur et très tendre à l’intérieur! On peut aussi cuisiner notre repas en moins de 30 minutes en utilisant les différents contenants en superposition. Pour les dents sucrées, il est même possible d’y faire un gâteau en 12 minutes! J’ai ce contenant depuis que j’ai 18 ans et je l’utilise au moins 4 fois par semaine! Un must!

 

Il m’arrive de partir un chili à la mijoteuse, des côtes levées, un bouilli ou tout autre mijoté (que j’invente également!). La règle encore : simplicité, produits frais, épices. Pourquoi toujours chercher à réinventer la roue quand on a des actions gagnantes? J’aime avoir quelques repas prêts à l’avance et surtout avoir de la variété car nos goûts à la maison sont tous différents… comme partout j’imagine!! Alors lorsque je cuisine un mets, j’en fais beaucoup plus et je congèle les restants dans des Freeze-it si je prévois les dégeler au frigo puis les repasser au micro-ondes dans une assiette ou dans les Chof-É-Sert si je prévois passer le repas directement du congélateur au micro-ondes (parfait pour une solution de dernière minute, pour les sauces à spaghetti, les repas à emporter).

Enfin, je ne peux passer sous silence mon organisation de Ninja dans mon frigo ! 😉 Comme notre viande est surgelée, nous n’avons pas à l’entreposer au frigo, il nous reste alors plein d’espace pour y mettre une grande variété de fruits et légumes. Je suis assurée de ne pas les gaspiller puisqu’ils sont dans mes Intelli-Frais dont la réputation n’est plus à faire! Je dis souvent que si je n’avais qu’un produit à vendre, je choisirais celui-ci sans contredit! C’est mon allié santé #1 

Il me favorise grandement la tâche dans ma préparation de la semaine en conservant les crudités que je prépare pour les lunchs des enfants. Le format mini vient parfois disponible à l’achat, mais si je ne les avais pas, je pourrais mettre les crudités dans un format plus grand et choisir la quantité que je veux pour le lunch des enfants et les mettre dans des contenants de lunchs à tous les jours. Mais j’avoue avoir un faible pour les formats mini car tout est prêt, ils n’ont qu’à mettre le contenant directement dans leur boîte à lunch et comme ils font leur lunch eux-mêmes, c’est assurément gagnant. Il y a des contenants de légumes, ils en mangent. Ils ne sont pas prêts, ils ne prendront pas le temps de le faire… Pareil pour nous au retour du travail quand la fatigue nous pousse à vider le contenu du garde-manger plutôt que de prendre le temps d’éplucher les carottes, n’est-ce pas?

 

Il m’arrive de ne pas préparer ma semaine et je vous le confirme, c’est plus difficile à ce moment-là de maintenir des repas santé. L’envie est mille fois plus grande de commander du restaurant ou de faire cuire des produits surgelés. C’était moi avant. Maintenant que j’ai appris à cuisiner et à utiliser mes produits, je peux vous garantir que ça fait toute la différence. L’idée à se souvenir : faites ça simple. Des légumes prêts pour la semaine, quelques protéines déjà cuites pour accélérer le processus au besoin, quelques repas prêts à l’avance et séparés en portions individuelles pour les imprévus ou les soirs occupés, des produits frais au frigo et le tour est joué! Vous pourrez conserver votre spontanéité tout en simplifiant vos soirées de semaine et en éliminant quelques kilos au passage… qui sait? 

Bonne semaine!

 

 

 

Ambassadrice, Blogue, Développement personnel, Inspiration, Motivation, Organisation, Planification, Produits coup de coeur, Ralentir

Mes outils de planification pour garder « le focus »

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré les cahiers, les crayons de toutes les couleurs possible, les agendas… Ne me lâchez jamais lousse dans une librairie avec un budget illimité, je serais du genre à l’acheter au complet! 

J’ai souvent par le passé acheté plusieurs agendas au courant d’une même année. J’avais besoin de renouveau, de faire table rase des mois qui venaient de s’écouler, de repartir sur d’autres bases, d’écrire dedans, de me les approprier. Même si j’ai fait la transition vers le numérique pour les fois où je sors sans mon sac, j’aime encore consigner mes tâches, ma to-do, mes priorités à mon agenda. J’aime que le tout prenne un sens et le besoin d’écrire à la main est comblé.

L’an dernier, j’ai découvert le fabuleux Agenda Ma Voix Ta Voie. Il renferme une multitude d’outils pour nous aider à conserver notre focus durant l’année. Mandalas à colorier, incitations à écrire et à y déposer nos rêves et aspirations, audios gratuits en bonus présentant des visualisations, autohypnoses, méditations et j’en passe. Pour la première fois depuis des années, j’ai conservé le même et unique agenda et il m’a accompagné durant tous ces mois occupés. J’ai déjà ma copie pour 2018 et j’ai hâte d’y inscrire mon mot phare, y faire mon tableau de visualisation… je me réserve ça pour la fin d’année 2017, c’est un rituel que j’adore.

J’aime tellement ce produit, que je me suis proposée comme ambassadrice. Je ne vous cacherai pas que lorsque vous vous le procurez, un montant d’argent m’est versé. Ceux qui me connaissent savent que ce n’est pas ça qui m’anime. Quand j’aime quelque chose, j’en parle, que ça vienne avec un chèque ou pas. Prenez le temps d’aller faire un tour sur le site pour voir combien il est beau, bien fait par des amies qui me sont chères et dont j’admire le travail qui fait du bien à l’âme.

Pour le découvrir:

Il en va de même pour le Journal de Vie proposé par Karine Ruel. Quel merveilleux outil pour faire le point sur la journée qui vient de passer et dresser la table pour le lendemain, tout ça en pleine gratitude! Je vous encourage fortement à faire un tour sur le site web pour le découvrir, depuis que je l’ai, il ne me quitte plus! Cliquez sur la photo pour en savoir plus!

Planifier 2018

Vous aimeriez vivre une année pleine de sens en cohérence avec vos valeurs et priorités? Pourquoi ne pas prendre quelques minutes de votre temps pour réfléchir à vos aspirations et rêves? Avec le ebook Une année pour s’accomplir, vous serez guidés pas à pas vers une vie remplie de sens. Mindset et planification sont à l’honneur. En parfaite harmonie avec mon message et ma formation Horaire inébranlable en cohérence avec nos valeurs et priorités, je n’ai pu faire autrement que de dévorer les pages et faire les exercices proposés. Tout cela a résulté en une plus grande clarté dans mes décisions et objectifs à venir. Je vous le suggère fortement! 🙂

 

Psssst! Plein de beaux cahiers pour vos notes sur le site de Mots en Bulle :

Blogue, Développement personnel, Épuration, Habitudes de vie, Organisation, Planification, Processus de transformation, Réflexion

Pourquoi je suis passée de 2500 amis Facebook à moins de 250

Beaucoup d’entre vous qui me suivez savez que je suis grandement inspirée par le mouvement minimaliste ces temps-ci. J’avoue être de celles qui lorsqu’elles sont convaincues de quelque chose, elles y vont à font et remettent en question l’ordre établi. Selon moi, le minimalisme s’adapte à la réalité de chacun et se veut avant tout un mode de vie amenant à redéfinir nos besoins, nos pensées, nos croyances. Et cela englobe autant nos possessions matérielles, notre horaire de vie, nos pensées limitatives. On passe de l’avoir (la possession), le faire (les actions enchaînées les unes après les autres) à l’être (avoir une intention derrière chaque action, chaque décision).

Si cela vous dit, je vous invite à explorer le tout sur Pinterest, j’ai d’ailleurs rassemblé un tableau sur le sujet.

Dans ma réalité, remettre tout cela en question m’a permis de revoir mes priorités, de réaffirmer mes besoins et mon désir ardent de mener un mode de vie sain et m’a permis au passage de sortir au moins 50% du matériel de la maison. Vêtements, meubles, souvenirs, outils de cuisine, tout cela a trouvé preneur sur les ventes de garage en ligne (merci maman qui a géré cette tâche colossale!). L’objectif n’était pas tant d’en faire une fortune, je ne voulais même pas savoir les prix qu’elle mettait et ma mère est connue pour vendre à petit prix. Non. Je ne voulais pas savoir. Ça faisait partie du processus de libération.

Vous aimeriez vous aussi commencer à épurer autour de vous mais vous ne savez pas par où commencer? Voici quelques trucs & astuces que j’ai appliqués au cours des dernières semaines qui sauront, je l’espère, vous aider à entreprendre votre propre processus de désencombrement.

  • Désencombrez votre garde-manger et frigo

Commençons par une partie moins émotive. Il s’agit de sortir tout ce qui se trouve dans le garde-manger et le frigo et déterminer si c’est toujours consommable. Est-ce qu’on en mange encore? Est-ce que c’est périmé? Profitez-en pour nettoyer cet espace et ranger vos aliments dans contenants modulaires ou intelli-frais selon ses besoins pour prolonger sa fraîcheur. Pour cette partie, je peux vous aider, ça fait partie de mon offre de services! Faites appel à moi.

  • Désencombrez votre maison

Il existe un paquet de techniques de désencombrement. Certains vont suggérer d’y aller par catégorie d’items (vêtements, articles de sport, articles de cuisine, etc.). Pour ma part, j’ai préféré y aller pièce par pièce. Laissez votre instinct vous dicter par quelle pièce commencer. Désencombrer demande sa dose de lâcher prise et ça nettoie par le fait même un paquet de souvenirs. J’ai lu quelque part que notre intérieur (maison et pensées) devrait ressembler à ce que l’on veut devenir et pas à ce que l’on a été. Laisser notre indentité passée bloquer notre évolution nous amène à faire du surplace. Quels sont les objets qui nous font sentir mal à l’aise? Lesquels nous rappellent des mauvais souvenirs? Dehors! Quels sont les objets qui nous rappellent constamment des échecs ou le fait que nous ne nous occupons pas bien d’eux (livres de recettes que nous n’ouvrons qu’à l’occasion pour aussitôt les refermer, matériel créatif qui dort depuis des mois dans un coin, équipement de sport que nous avons acheté sur un coup de tête mais que nous ne pratiquons jamais, etc.) Entrez dans cette pièce avec la conviction de la terminer. Amenez des boîtes et des sacs pour différents besoins : à vendre ou a donner, à recycler et récupérer, à déplacer dans une autre pièce où l’objet va réellement, à jeter, à conserver. Est-ce vraiment utile? Est-ce que cet objet m’amène une joie? Est-ce beau? Si je réponds oui à l’une de ces questions, je peux garder. Si je réponds non, je répartis selon la catégorie. Si je suis incertaine, je peux me faire une pile à décider plus tard. Dans ce genre de tri, il faut décider rapidement autrement nous entrons dans une vague de nostalgie qui nous ramènera à la case départ en remettant tout dans l’ordre actuel. Il faut se rappeler pourquoi on veut désencombrer sa maison. Dans mon cas, je sens l’énergie circuler, c’est plus aéré, ma maison semble toujours propre alors qu’on ne fait pas plus de ménage qu’avant! L’ambiance générale est beaucoup plus calme, posée, les corvées ne semblent plus lourdes car tout le monde sait où chaque chose va et le tout a été grandement simplifié. On ne s’ennuie d’aucun objet départi. Oui, peut-être un type de couteaux que mon amoureux aimait. Je suis retournée en acheter 4 pour une modique somme. Que faire avec les plus gros objets comme des outils? Si on ne les utilise pas, on peut s’en départir en les offrant à un beau-frère bricoleur et toujours avoir l’option de l’emprunter au besoin.

  • Désencombrez votre boîte courriel

Combien de courriels recevez-vous par jour qui ne sont pas de messages personnels? Des tonnes! Dès que je reçois une info-lettre d’une compagnie qui ne m’intéresse pas ou qui m’amènerait à consommer impulsivement, je me désinscris. Je n’ai pas vidé une bonne partie de ma maison pour la remplir aussitôt! Je ne garde que les courriels qui m’amènent une valeur ajoutée. Des trucs et astuces de coachs qui m’inspirent, des solutions pour améliorer mon quotidien (comme ce que je vous propose dans mon info-lettre Tupperware une fois par mois). 

  • Désencombrez vos notifications virtuelles

Êtes-vous de ceux qui avez un téléphone qui vibre à chaque nouvelle notification? Ou même qui sonne? Quel est votre ressenti? Avez-vous l’impression de devoir répondre dans la minute, comme si vous répondiez à un appel 911 ? C’était mon cas, même que de voir des petits ronds rouges avec le nombre de notifications me mettait toujours dans une position de devoir gérer au fur et à mesure. J’ai une petite tendance de pattern de performance doublé de perfectionnisme. Je me connais et je dois me protéger. Ainsi, je me suis désabonnée de toute notification excepté les appels téléphoniques et les textos. Ainsi, je choisis quand je vais voir si j’ai des messages sur messenger ou si j’ai des suivis à faire sur les réseaux sociaux.

  • Désencombrez votre agenda

Vous n’avez pas à être partout en même temps. Être occupé n’est pas synonyme d’efficacité. Cessons tout de suite de glorifier le fait d’avoir un agenda de premier ministre. Ça ne fait pas de nous quelqu’un d’important ou d’indispensable. Ça fait de nous une personne qui éteint des feux, qui agit en surface, qui n’est pas totalement présent et qui développe anxiété, fatigue, stress et même burn out ou dépression à long terme. Les enfants n’ont pas besoin de participer à 3-4 activités parascolaires pour être stimulés. Ils ont aussi besoin de jouer simplement dans leur chambre. Laissez-les développer leur imagination sans les occuper du matin au soir. Vous n’avez pas besoin de participer à tous les comités de parents, de réseautage d’affaires, d’être de tous les 5 à 7. Vous avez le pouvoir de dire non pour préserver votre équilibre de vie. Choisissez des actions qui sont en lien avec votre personnalité, vos objectifs et vos priorités. Dites non au reste. Oui, vous aurez peut-être un micro sentiment de culpabilité au départ et plus vous direz non, plus vous deviendrez pro dans l’art de protéger votre agenda. Vous êtes le gardien de votre équilibre. De quoi avez-vous besoin pour être bien, heureux, en santé, en cohérence avec vos valeurs? Faites aussi du ménage dans vos actions au quotidien. Déleguez ce qui peut être délégué, engagez quelqu’un si vous le pouvez ou faites du troc avec une voisine pourquoi pas? Suffit de réfléchir à comment ou pourrait faire autrement pour voir surgir un paquet de solutions créatives auxquelle nous n’aurions jamais pensé avant.

  • Désencombrez les actions qui gobent du temps

Netflix, Facebook, Instagram, Pinterest, Super Écran, toutes les séries… Ce sont tous d’excellents moyens pour se divertir et passer à côté de ce qui compte réellement pour nous. À petite dose, c’est fantastique! À preuve, ces outils m’aident dans mon quotidien à développer mon entreprise. Par contre, on peut facilement glisser dans l’utilisation abusive et ne plus avoir de temps pour rien faire d’autre. Vous adorez jouer de la guitare mais vous n’avez jamais le temps d’en faire? Et si vous suiviez une ou deux séries de moins par semaine? Cela vous donnerait au moins 2h supplémentaires pour faire ce que vous aimez vraiment! Commencez par ne pas remplacer les séries qui se terminent et redécouvrez les plaisirs de la lecture, de la méditation, de la marche, de l’entraînement. Jouez à des jeux de société avec les enfants, découvrez un passe-temps créatif. Tout cela risque davantage vous nourrir que de défiler votre fil d’actualité Facebook toute la soirée. Mon truc pour éviter de le faire, je mets mon cell en mode avion à 20h à presque tous les soirs. Ainsi, comme je n’ai plus internet, je ne suis pas portée à aller regarder « une dernière fois » avant de m’endormir. J’épargne mon cerveau de la stimulation provenant de la luminosité de l’écran. Je n’ai jamais aussi bien dormi que depuis que j’ai instauré cette nouvelle pratique! Moi qui pouvais facilement se coucher dépassé minuit pour ne me lever à 6h, il n’est pas rare maintenant que je dorme avant 22h ! Toute une amélioration dans mon niveau d’énergie, je peux vous le garantir.

ALORS… POURQUOI SUIS-JE PASSÉE DE 2500 AMIS FACEBOOK À MOINS DE 250 ???

  • Identifiez vos besoins et actions importantes sur ces réseaux sociaux et agissez pour que ce soit efficace

Quand Facebook est sorti, je me souviens combien je trouvais agréable de retrouver des amis du secondaire, du cégep, de l’université. On ajoutait autant d’amis que nos nouvelles rencontres sociales se faisaient. Puis, j’ai commencé à travailler dans le milieu communautaire où j’ai encore là ajouté un paquet de gens comme « amis ». Plus ça augmentait, plus je me disais que mon profil était davantage public que pour ma petite famille. J’ai développé mon entreprise et ajouté mes clientes, mes collègues. Ensuite, avec mon processus de transformation santé, plusieurs m’ont ajoutée pour me suivre et découvrir mes trucs & astuces. Je faisais le tout avec beaucoup de plaisir, me disant que Facebook était mon outil de travail, c’était comme ça. Et j’avoue que ça flattait grandement mon égo d’avoir autant d’amis… 

Jusqu’à ce que je prenne conscience que je n’avais pas besoin de garder tous ces gens dans mes amis. Il ne se passe pratiquement plus rien sur mon profil personnel, il n’est que le lieu du partage de mes publications sur ma page publique Ma Santé au Tupp ! Aussi, pour mes actions de coaching, je suis présente dans différents groupes. Ainsi, comme je côtoie ces gens déjà dans les groupes et sur ma page, j’ai choisi de ne garder que ma famille proche et quelques amis. Ainsi, je vais maximiser ma présence sur les réseaux sociaux. Je pourrai « fermer la porte virtuelle » lorsque je déciderai que mes heures de travail sont terminées et éviter de m’éparpiller et manquer des questions, des messages, des choses importantes.

Ainsi, si vous ne vous retrouvez plus dans ma liste d’amis, cela n’a rien de personnel, je vous apprécie toujours autant! C’est qu’au lieu de vous recevoir dans mon salon virtuel comme je le faisais avant, je vous recevrai dans mon bureau ou ma boutique virtuelle ou à l’endroit approprié selon notre besoin! 

Et vous? Avez-vous besoin de désencombrer dans votre vie? Est-ce ça la crise de la quarantaine? 😂 

Meilleurs moyens pour me rejoindre

Ma Santé au Tupp 

Trucs & Astuces santé, organisation, planification, mode de vie. Vous pouvez m’y laisser des messages là 🙂

Joignez mon groupe secret d’offres spéciales Tupperware (Clientes, futures clientes et membres de mon équipe seulement. Si vous êtes déjà conseillère dans une autre équipe, je vous demanderais de vous abstenir de faire une demande par respect pour mes collègues directrices)