Blogue, Épuration, Organisation

Alléger son espace de vie | Le hall d’entrée

Bon matin ! J’ai l’intention de vous partager une série d’articles sur le désencombrement dans les prochaines semaines. Mon amie Isabelle a gentiment accepté d’être ma cobaye pour documenter un processus d’épuration de maison. J’aurais aimé avoir cette merveilleuse idée de le faire chez moi ! 

Elle me suit depuis plusieurs semaines et m’a souvent fait part de son désir d’alléger sa vie, son environnement. Il y a quelques jours, lorsqu’elle m’a envoyé des photos de paires de souliers qu’elle avait à donner (elle porte la même pointure que ma grande fille), j’ai senti son besoin de passer à l’action. Maman monoparentale de deux beaux ados, elle a tellement plus à faire que de ranger sa maison tout le temps! Les rénovations de son sous-sol lors des derniers mois ont rapidement pris le dessus sur le reste et elle s’est trouvée vite submergée par tout ce matériel, elle qui aimerait que ce soit plus facile de tout ranger en sachant quoi mettre à quel endroit. 

Elle m’a même confié que ses amies savaient si elle allait bien « simplement en regardant si son tiroir de bas et de sous-vêtements était bien rangé ». Alors mon but ultime: l’aider à retrouver ce sentiment de quiétude en entrant chez elle, qu’elle retrouve le goût d’y inviter des gens sans s’inquiéter de devoir passer la journée à faire le ménage. Bref, qu’elle retrouve sa maison, pas un entrepôt. 😉 

Après avoir fait la liste de ses objectifs, nous avons établi que l’une de ses pièces prioritaires serait le hall d’entrée. C’est le premier endroit que l’on voit en entrant chez soi et donc celui qui a le potentiel d’activer notre stress ou à l’inverse, nous faire sentir apaisé dès que l’on ouvre la porte. 

Le hall d’entrée avant désencombrement
À noter ici qu’il y avait déjà une trentaine de paires de souliers qui avaient déjà été enlevées du lot.

Première étape, nous avons tout vidé l’espace pour le nettoyer et faire le tri des items.

Ensuite, nous avons fait le tri par catégories. Les souliers, les manteaux, les mitaines/tuques/foulards, les paniers de trucs divers, les ballons, etc. Nous avons fait différents sacs : à donner à des amis ou membres de la famille, à jeter, à repositionner ailleurs dans la maison ou dans le cabanon, à recycler. Beaucoup de vêtements trop petits seront réutilisés chez des amis ou membres de la famille. Les ballons et items sportifs ont été envoyés dans le cabanon pour l’été. 46 paires de souliers (!!!) ont été données parmi ses amies (elle avait lancé un message sur Facebook pour savoir qui portait la même pointure qu’elle). Les boîtes de souliers feront le tour par ordre de réponse et à la fin de la chaîne, celles qui n’auront pas trouvé preneur iront dans un comptoir d’Emaus ou autre comptoir du genre. 

Enfin, quand est venu le temps de remettre les vêtements et items dans la garde-robe, nous avons déterminé le nombre de chaussures qui devraient y entrer par membre de la famille (les plus utilisées), les autres ont trouvé le chemin des chambres respectives. Les manteaux ont été choisis avec soin, pour leur utilité, leur qualité et la possibilité d’être mis longtemps. Aucun doublon ici. Ainsi, ça allège la quantité d’items. Pour dégager les sols, des paniers suspendus compartimentés ont été accrochés. Isabelle souhaitait également pouvoir laisser des cintres vides pour les manteaux des visiteurs qui, avant, n’avaient aucunement la possibilité d’y suspendre leur manteau.

Fait à noter, les foulards, tuques et mitaines ont retrouvé leur place dans les paniers sur la tablette. Ils étaient dans un grand bac dans les escaliers du sous-sol (voir à droite dans la photo du départ). Ces paniers ne sont pas remplis à leur capacité maximale (un est vide!) Ils pourront servir pour les visiteurs éventuellement.

L’air de rien, nous y avons mis la journée et nos deux voitures ont été remplies d’items à redistribuer. Ainsi, aucune possibilité de retourner dans les boîtes ou les sacs pour « magasiner » dedans et changer d’avis… puis se retrouver encombré de nouveau trop rapidement! 

Prochaine étape, possiblement la chambre de bain, la salle de lavage ou sa chambre… à suivre! 🙂 

2 Comments

  • Reply

    ANGELIQUE JUTRAS

    juin 26, 2018

    Retrouver sa maison… pas un entrepôt!! Ces mots m’interpellent… Merci Mélanie. Très heureuse que nos chemins se soient croisés (Ma directrice dit toujours qu’avec Tupperware on met tellement de belles rencontres sur nos chemins… même si on ne s’est jamais rencontrées en personne). J’adore ta philosophie. MERCI!

    • Reply

      Melanie

      juin 27, 2018

      Merci à toi pour ces beaux mots! Au plaisir de se rencontrer en vrai un jour! xx

Laisser un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image